COMPARATEUR
suivre consos linky
À Lire

Surfacturation de gaz et d'élécricité

Par Deconseil - Comparateur d'électricité

Chez les fournisseurs d’électricité et de gaz, là sur facturation est assurément l’arnaque le plus cité et qui a fait l’objet de nombreux litiges. Le point sur ce problème.


Dans son rapport annuel publié le mardi 16 juin 2020, Olivier Challan Belval, le Médiateur de l’énergie signale la forte augmentation de litiges recensés, et comptant pour de la moitié, les plaintes concernant la consommation facturée !

En ce sens, l’année 2019 a enregistré un record, une hausse de 35 % sur un an !
En effet, si entre 2009 et 2017, ce genre de litige s’encadre entre 12.200 et 15.700, en 2019, 22.807 signalements ont été enregistré.

Un triste record qui a pour effet outre la saturation des services du médiateur, de léser les consommateurs ainsi victimes. Ainsi, la directrice générale des services, Frédérique Feriaud, interpelle : « Ce record est préoccupant, car désormais, nous arrivons à la saturation de nos services », et selon les explications, l’un des facteurs de cette hausse, est le renforcement de la concurrence sur le marché.

Mais, a priori, il serait impensable qu’un fournisseur soit assez malhonnête pour sur facturer délibérément ses consommateurs !

En général, l’origine de cette sur facturation est une erreur.

Dans ce cas, une simple réclamation auprès du service clientèle du fournisseur concerné suffit à résoudre le problème.

Par contre, afin de déceler à temps ce genre de problème, il serait aussi nécessaire de vérifier souvent votre compteur : près d’un litige sur deux provient soit d’index incorrects lors des calculs de la consommation, soit de factures de rattrapages importantes.

Toutefois, après l’apparition et l’installation de compteurs intelligents, comme Linky pour l’électricité, et Gazpar pour le gaz, ces problèmes de sur facturation dus à une mauvaise indexation tendent à se réduire. En transmettant automatiquement les données, ces appareils permettent une adaptation rapide de l’estimation de la consommation.

Quoi qu’il en soit, dans la réalité, certaines pratiques illégales persistent chez certains fournisseurs : un rattrapage de facturation d’une facture datée de plus de 14 mois !

D’emblée, nous vous signalons qu’étant illégal, ce rattrapage vous êtes en droit de ne pas l’acquitter.
En effet, ainsi que le rappelle le Médiateur national de l’énergie dans le rapport sus-cité, les fournisseurs d’électricité et du gaz n’ont pas le droit de pratiquer des rattrapages de facturation au-delà de 14 mois !

Mais pour bien gérer ses dépenses, et éviter tout arnaque, il serait mieux de comprendre le fonctionnement de votre facturation.

Des prix bas proposés lors de la signature du contrat dont à l’origine de nombreuses arnaques !

Des fois, une mensualité élevée, autorisant par la suite à une régularisation annuelle, est la meilleure des choix !

 

Tags: Facture électricité, Fournisseur d’électricité, Compteur Linky, Loi et réglementation