COMPARATEUR
suivre consos linky
À Lire

Quand Installer plusieurs compteurs EDF ?

Par Deconseil - Comparateur d'électricité

Vous êtes sur le point de vendre une partie d'un logement ou vous souhaitez le diviser en deux logements distincts pour une location par exemple ? N’oubliez pas dans ce cas, afin d’éviter des conflits ultérieurs de prévoir un second compteur électrique ? Quelles sont donc les démarches à suivre pour installer un second ou plusieurs compteurs EDF ?

 

Dans le cadre d’une maison séparée en deux habitations, il est recommandé pour gérer au mieux la consommation d’électricité des habitants d’installer deux compteurs électriques. Vous pouvez dans ce cas opter pour l’installation d’un second compteur électrique indépendant ou d’un sous-compteur. Dans tous les cas, il est tout à fait possible de faire installer plusieurs compteurs EDF.

 

Les avantages d’un deuxième compteur électrique indépendant

 

Le choix d’un deuxième compteur électrique indépendant s’avère une solution judicieuse si vous prévoyez de louer ou vendre une dépendance de votre maison et la rendre individuelle. Ainsi, vous pourrez séparer les factures d’électricité selon les consommations réelles de chaque habitation.

Avec un compteur electrique indépendant, l’occupant de l’autre partie de la maison, un locataire ou l’acquéreur de votre bien immobilier pourra ainsi être complètement autonome. De plus, vous n’aurez pas de souci quant à la gestion de vos consommations d’électricité puisqu’elles sont facturées séparément. Le nouveau compteur ne dépend pas en effet du vôtre.

 

Attention, la loi interdit formellement la revente d’électricité ! Vous avez donc tout intérêt d’avoir deux compteurs d’électricité pour deux habitations. Avec un seul compteur, vous pourrez risquer le refus de paiement de votre locataire par exemple.

Installer un deuxième compteur individuel assure ainsi une situation légale et vous met à l’abri d’un éventuel refus de paiement de votre locataire surtout, en cas de facture très élevée.

 

Si vous louez avec un second compteur individuel, le locataire pour souscrire un contrat d’électricité à son nom et gèrera lui-même directement sa consommation et ses factures.

 

Quelles démarches suivre pour installer un second compteur individuel ?

 

Il est nécessaire de faire un nouveau raccordement de l’électricité afin de tirer une nouvelle ligne. Vous devez choisir dans ce cas le type de compteur électrique adapté selon la consommation électrique prévue pour votre local. Si votre dépendance est en effet destinée par exemple à devenir un atelier de travail, il se peut qu’elle soit gourmande en énergie. Dans ce cas, il est conseillé d’opter pour un compteur triphasé. Mais dans la plupart des cas, un compteur monophasé est généralement suffisant.

 

Pour procéder à l’installation d’un second compteur EDF chez vous, vous devez suivre quelques démarches. Vous devez d’abord contacter le gestionnaire de réseau d'électricité Enedis pour lui demander le nouveau raccordement et l'installation du nouveau compteur.

Selon le cas, une nouvelle demande de certificat CONSUEL peut ne pas être nécessaire. Toutefois, celui qui habitera la maison avec le second compteur d’électricité devra souscrire un nouveau contrat auprès d’EDF ou d’un fournisseur d’énergie de son choix. Ce sera au fournisseur d’électricité de contacter ENEDIS pour la mise en service du nouveau compteur électrique.

Dans le cas ou vous avez entamé des travaux dans le cadre d’une nouvelle installation électrique, vous devez faire une demande d’une nouvelle certification CONSUEL pour attester de la conformité de votre nouvelle installation.

 

Pour installer un second compteur électrique indépendant, il vous faudra compter environ 2000 € à 2300 € selon les zones et la puissance de raccordement.

 

Et si j’optais pour un sous-compteur electrique?

 

Selon le cas, vous pouvez opter pour un sous-compteur, appelé également compteur divisionnaire.

Ce dispositif sera associé dans ce cas avec votre compteur électrique initial, qui sera le compteur principal. Il pourra calculer la consommation électrique d’une partie de la maison et l’afficher sur son écran.

Un compteur divisionnaire permettra donc aussi de gérer facilement sa consommation électrique.

Dans le cadre de la pose d’un sous-compteur, vous n’aurez pas besoin de contacter ni le gestionnaire du réseau Enedis, ni votre fournisseur d’électricité. De plus, cela ne nécessite pas de souscrire un nouveau contrat d’électricité.

Le compteur divisionnaire peut-être une solution pour connaître la consommation d’une pièce en particulier de la maison par exemple ou dans le cadre d’une location saisonnière.

 

 

 

 

Tags: Compteur électrique, Installation électrique