COMPARATEUR
suivre consos linky
À Lire

Comment notre consommation énergétique impact notre environnement ?

Par Deconseil - Comparateur d'électricité

 

D’après les chiffres publiés par l’Insee, en 2018, les combustibles fossiles tiennent la première place comme source d’énergie avec 47,2% de l’électricité produite, suivi par le nucléaire (40, 7 %) et finalement les énergies renouvelables (hydraulique, éolien, photovoltaïque, ENRt et déchets) (12,1 %).

Répartition des consommateurs

Et au 1er trimestre 2020, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), le secteur résidentiel est le deuxième plus gros consommateur d'électricité en France avec environ 423 TWh de consommation annuelle d’électricité́.

Quant au type de consommateur, elle se répartit comme suit :

Les industries et grandes collectivités dont la puissance souscrite est supérieure ou égale à 250 kVA

 

  • Les ménages : 41,00 % 
  • Les entreprises et collectivités dont la puissance de compteur est comprise entre 36 et 250 kVA :13,80 %
  • Les petits professionnels avec un abonnement à l’électricité inférieur ou égal à 36 kVA:
  • 9,70 %

Ainsi la consommation des ménages, 150,32 TWh au total pour 33 149 000 sites résidentiels raccordés selon les données de la CRE, dépasse celle de l’ensemble des consommations des PME et TPE.

Toutefois, le ménage français a moins consommé qu’en 2019, à la même date, une moyenne de consommation annuelle de 4 535 kWh environ contre 4 753 kWh en 2019 (156 TWh consommés pour 32 824 000 sites raccordés).

Répartition des consommations ménagères

Quant à la répartition des postes de dépenses qui pèsent sur la facture d’électricité des ménages, selon EDF, le chauffage tient le haut du pavé avec 62 % des consommations d’électricité, viennent ensuite les appareils électroménagers et à l’éclairage (20 %), l’eau chaude (11 %) et la cuisson (7 %).

L’électricité et son impact environnemental

Et comme l’électricité pollue, ou plutôt, sa production, il est nécessaire de ne pas la gaspiller afin de ne pas impacter l’environnement.

En effet, comme il est précisé, pour près de 90 %, l’électricité produite est obtenue par combustion de combustibles fossiles (gaz naturel, charbon, pétrole, etc.) ou par fission nucléaire.

Déjà ces ressources sont non-renouvelables, mais en plus pour les combustibles fossiles, leur combustion est la source des émissions de gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement climatique, et de-là, à un dérèglement des climats locaux, un dérèglement qui aura un impact négatif sur la biodiversité, sans oublier la production de microparticules atmosphériques qui polluent l’air que nous respirons, affectant ainsi notre santé.

Non seulement, le dioxyde de carbone est le principal gaz à effet de serre, mais qu’en plus des changements climatiques, la forte émission de CO2 est à l'origine de phénomènes d'acidification des océans qui perturbent la faune sous-marine. Malheureusement le CO2 n’est pas le seul gaz polluant issu de la production d’électricité. Le dioxyde de soufre (SO2) émis principalement par l’utilisation de combustibles fossiles soufrés (charbon, fioul, gazole) et certains procédés industriels, est un gaz pathogène, surtout pour l’appareil respiratoire. Et il se transforme en acide sulfurique qui contribue à l’acidification et à l’appauvrissement des milieux naturels.

Quant à l’énergie nucléaire, elle impacte surtout la ressource en eau. En effet il faut beaucoup d’eau pour refroidir les réacteurs. Dans ce processus, environ 4 litres d’eau est perdue par kWh d’énergie électrique produite ! Et lors de son rejet dans la nature, les variations de température et de ph affectent l’écosystème entrainant une prolifération des algues entre autres effets négatifs sur l’environnement

Des données issues de l’étude ACV-DRD, les différentes filières de production d’électricité ont pu être classé selon leur émission de CO2 (en gramme) par kWh d’énergie produit :

Mode de production

  • Émission de CO2
  • Hydraulique :4
  • Nucléaire      : 6
  • Eolien : 3 à 22
  • Photovoltaique :60 à 150
  • Cycle combiné : 427
  • Gaz naturel : 883
  • Fuel : 891
  • Charbon :978

 

Ainsi, l’énergie hydraulique et nucléaire sont les énergies qui produisent le moins de gaz à effet de serre. Les panneaux solaires sont handicapés par leur processus de fabrication qui nécessite des matières premières rares et par des problèmes de recyclage !

L’énergie verte

Vu que chacun d’entre nous peut agir, alors pour ne pas impacter l’environnement, tout en étant responsable en réduisant votre empreinte carbone, pourquoi ne pas essayer de bien gérer votre consommation au quotidien, et surtout de passer à l’énergie verte ?

Ce type d’énergie est plus écologique, et actuellement des fournisseurs d’énergie en proposent tout en s’engageant à une totale transparence sur l’origine de l’électricité.

De plus les tarifs des fournisseurs verts sont généralement plus bas que l’électricité « normale ».

On aura tous à y gagner !

suivre consos linky

 

Tags: Énergie renouvelable, Fournisseur d’électricité