COMPARATEUR

I’d like to learn more about Campaign Creators!

À Lire

Les options EJP/Tempo sont-elles vraiment intéressantes ?

Par Aline

Offres EJP et TEMPO : options d'EDF

EDF a été le premier producteur et le premier fournisseur d’électricité sur le territoire français et l’Europe. Reconnue comme un géant mondial de l’énergie, elle est à l’origine de 20% de l’électricité utilisée en Europe et près de 90% de l’électricité produite en France. Ensuite vient l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence. En plus des options bases et heures pleines/heures creuses proposées auparavant par EDF, la société a élaboré une nouvelle formule : l’option EJP ou l’Effacement des Jours de Pointe qui a été succédée par l’option Tempo. Il est à noter qu’EJP n’est plus disponible en ce moment sauf pour les abonnés avant 1998.

Ces deux options proposées par EDF partent d’un même principe : la variation importante du prix du KWh en fonction du jour de l’année. Ce qui nous intéresse c’est de savoir si ces options tarifaires sont vraiment avantageuses. Il est donc nécessaire de voir comment fonctionne chaque offre.

L'option EJP 

L’option EJP a été créée dans le but de responsabiliser les abonnés par rapport à leur consommation électrique durant les jours d’hiver qui sont reconnus comme les jours de pic de consommation. Cette option se traduit par la division du calendrier en deux afin d’équilibrer l’offre et la demande. On compte 343 jours normaux pendant lesquels les consommateurs profitent d’un prix avantageux du KWh. Par contre, pour les 22 jours restants classés rouges, le prix du KWh est extrêmement élevé.

L'option TEMPO

Quant à son homologue, l’option Tempo, elle reprend les mêmes procédés mais de façon un peu complexe. Désormais le calendrier se divisera en 3 couleurs : les jours bleus (300) pendant lesquels le KWh est à un prix discount, ensuite les jours blancs (43) durant lesquels le prix est un peu élevé et enfin les jours rouges (22) où le KWh vaut de l’or. Il est à préciser que l’option Tempo reprend aussi les Heures pleines/Heures creuses pendant lesquelles le KWh connaît aussi une variation de prix.

Face à ces calendriers contraignants, les abonnés sont donc appelés à réduire leur consommation en période de froid désignée par la période de forte consommation pour que le réseau puisse répondre aux demandes sans avoir à augmenter les tarifs pour les autres consommateurs. Ces deux options tarifaires poussent donc les abonnés à s’adapter, à quitter et réduire leur confort domestique.

Des options vraiment intéressantes ?

Ces dernières années on remarque une augmentation des tarifs en raison de l’accroissement du nombre des fournisseurs alternatifs. Ce n’est donc plus étonnant que l’offre EJP ne recouvre seulement 1% des abonnés EDF.

Ces deux options d’EDF ne sont donc intéressantes que pour les foyers capables de s’autoréguler et pourvus d'une source alternative de chaleur ****(cheminée, poêle à bois...) pour pouvoir se passer de leurs radiateurs électriques pendant les jours de pointe.

Ce désintéressement des consommateurs a été identifié par la CRE (Commission de Régulation de l'Énergie) qui note que la position ultra dominante d’EDF s’effrite de jour en jour. Elle perd face à la concurrence des parts importantes dans le marché depuis plus d’un an. La CRE enregistre entre 100 000 et 150 000 pertes d’abonnés par mois en 2019. Ce nombre continue d’augmenter en 2020 malgré les mesures prises au début du confinement.

Je veux réduire ma facture d'énergie

Tags: ejp, option tarifaire